24 septembre 2016 | Théâtre forum: 1 Snapchat: 0

theatreforum

(Crédit photo: Quinoa.be)

 

Aussi solide soit la stratégie de relations publiques, si celle-ci n’est pas déployée avec des outils de communication adaptés à la situation, elle n’atteindra pas ses objectifs. Tout simplement.

Dans la profession, il nous faut être à la fine pointe des développements technologiques et des nouvelles tendances.

Notre compréhension des nouveaux outils de communication et des nouveaux courants de la profession nous permet de proposer des solutions actuelles, modernes et efficaces à nos clients dans le but d’atteindre les objectifs identifiés dans la stratégie de relations publiques.

Pensons à Snapchat, à Instagram et aux « communiqués Twitter » de 140 caractères, des outils qui n’existaient même pas il y a cinq ans.

Pourtant, il arrive que l’outil de communication le plus adapté à une stratégie soit celui qui a été développé il y a près de 60 ans dans les favelas de São Paulo.

Loin de Snapchat, Facebook et de Twitter, le théâtre forum demeure une formidable façon de conscientiser et informer des populations non alphabétisées. Et il est toujours en usage.

J’ai découvert le théâtre forum lors de ma mission de 14 jours au Burkina Faso cet été, où j’ai agi en tant que chef de mission pour l’organisme Relations publiques dans frontières. J’y ai rencontré trois ONG pour évaluer leurs besoins en matière de communication pour une collaboration qui se poursuivra dans les prochains mois.  [Je reviendrai plus en détails sur cette mission dans un autre billet.]

Le principe du théâtre forum est simple. Épaulée par des ONG qui veulent améliorer le sort des Burkinabè, une troupe d’acteurs sillonne les routes du pays à la rencontre des villageois et des paysans. Une fois regroupés dans la place centrale, les villageois assistent à une courte représentation, très souvent ludique, où les acteurs abordent des problématiques diverses liées à des enjeux sanitaires, économiques ou sociaux.

Voici un exemple d’un enjeu qui a été abordé dans la région du Plateau central du Burkina Faso. Le théâtre forum a permis d’amener des paysans à faire quelques pas supplémentaires pour s’approvisionner au puits construit par l’ONG et qui fournit une eau potable.  Le constant  fait par l’ONG était simple: le cours d’eau pollué le plus proche, qui a constitué la source d’eau du village depuis des générations, demeurait très attrayant par sa facilité d’accès.

L’ONG avait également constaté que le lien « pollution = maladie » demeurait une considération trop abstraite pour une population non scolarisée. La solution: réaliser une saynète où les personnages tombent immédiatement malades après avoir porté à leur bouche l’eau contaminée du cours d’eau. Le lien cause à effet est surligné à gros trait. Simple et efficace.

Une fois la représentation terminée, les acteurs et intervenants des ONG échangent avec le public et s’assurent ainsi de la compréhension des messages. Le Théâtre forum permet de démarrer solidement le processus de gestion du changement par une communication orale ludique et percutante.

Alors que certains ne jurent que par les bidules technologiques pour attirer l’attention, force est de constater que certains outils simples sont souvent les plus pertinents pour atteindre les objectifs stratégiques.

Patrick Howe
Associé et cofondateur

Le théâtre forum en action (8 min.)